Campagne Gadagne

Une Tache sur l’aile du papillon

Cie Ches Panses Vertes (Rivery - 80)
[ marionnette numérique , durée : 1h20, ]
jeudi 25 janvier / 20:30
Théâtre des Ursulines / Château-Gontier
Plein tarif 20€ / réduit 10€

Info/résa > Le Carré
02 43 09 21 52
www.le-carre.org

Aujourd’hui, la guerre est partout jusqu’à en devenir banale et pratiquement irréelle dans les images véhiculées. À travers un enfant traumatisé par la guerre, ce spectacle interroge les notions de conflits et de paix, de réalité et de virtualité.

Aujourd’hui, nous avons des géographies réelles mais aussi virtuelles. Nous avons des identités réelles mais aussi virtuelles. Aujourd’hui, nous sommes envahis d’images qui, de façon quotidienne et répétée, nous présentent les conflits comme des jeux vidéo, en prétendant présenter une réalité. Et toutes ces images ont un pouvoir de fascination et représentent une propagande démultipliée.
La pièce met en scène plusieurs personnages dont un jeune enfant sur son lit d’hôpital hanté par la figure d’un soldat qui tend vers l’universel. L’imaginaire bouleversé de l’enfant contamine le réel, troublant la frontière entre vérité et hallucination.

letasdesable-cpv.org

texte Alain Cofino Gomez
mise en scène Sylvie Baillon
assistée de Lucas Prieux
construction marionnettes Natacha Belova, Sophie Schaal
fabrication marionnette-écran Eric Goulouzelle, Romain Landat
scénographie Antoine Vasseur
création musique Appât 203
costumes Sophie Schaal
direction technique Antoine Gérard
direction artistique 3D Philippe Baby
réalisation 3D Mike Tarratte, Guillaume Darras, Alexis Leleu, Margot Briquet de ESAD / Waide Somme
collaboration artistique pour la projection Christophe Loiseau
collaboration technique Guillaume Garon, David Durand, Mounya Belghiti et Stéphane Swaenepoel du Laboratoire MIS de l’Université de Picardie Jules Verne
collaboration recherche scientifique Guillaume Caron, David Durand, El Mustapha Mouaddib du Laboratoire MIS de l’Université de Picardie Jules Verne
réalisation mapping tracking dynamique Guillaume Darras, Alexis Leleu, Philippe Baby, Mike Tarrrate, El Mustapha Mouaddib

Production Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Pôle régional des Arts de la marionnette. Coproduction L’Hectare – Scène conventionnée marionnette de Vendôme / l’Espace Jean Legendre, de Compiègne. Avec le soutien du Festival International des Théâtres de Marionnettes – Charleville Mézières / la Fabrique Théâtre – Service provincial des Arts de la scène de Hainaut – Belgique / Le Carré – Scène nationale – Centre d’art contemporain du Pays de Château-Gontier / Le TJP – Centre Dramatique National d’Alsace – Strasbourg / Le Théâtre Gérard Philippe – scène conventionnée pour les arts de la marionnette et les formes animées – Frouard / Le Théâtre du Beauvaisis – Beauvais / Le Safran scène conventionnée – Amiens / L’Institut International de la Marionnette – Charleville Mézières / Les Fées d’Hivers centre de création d’art numérique – Crévoux / Le Centre Culturel Athéna – Auray / Experimenta salon Arts, Sciences et Technologies – Grenoble / Le Grand Bleu – Lille / La Maison de la Culture d’Amiens. Le projet bénéficie de l’aide au développement 2014 du DICREAM du + CNC. La SPEDIDAM est une sociéte de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées. Le spectacle est créé par la compagnie Ches Panses Vertes en collaboration avec l’ESAD Amiens / Waide Somme et l’Université de Picardie Jules Verne et avec la complicité de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne et du Conseil Général de la Somme. Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes, Pôle régional des Arts de la marionnette, est missionné par le Ministère de la Culture et de la Communication au titre du compagnonnage marionnette, est conventionné avec le Ministère de la Culture / DRAC Hauts-de- France, le Conseil régional Hauts-de-France, les Conseils départementaux de la Somme, de l’Oise, et Amiens Métropole.